Carnet

11 octobre 2021
Jacques Derivière

Décès - SMLH 31 - Hommage à Jacques Derivière

Jacques Derivière est né à Vincennes le 3 juin 1921. Prématuré, il est condamné par la médecine. Enfant malingre et chétif ses parents l'envoient se tonifier en Algérie. C'est ainsi qu'à huit ans Jacques découvre la terre algérienne où s'étaient installés ses arrière grands-parents.
Immédiatement naîtra pour ce pays un amour qui ne le quittera plus. Peu à peu il recouvre au sein de sa famille d'Algérie une santé mentale et un physique vigoureux qui lui permettront de mûrir son rêve d'enfant, piloter un aéronef et de poursuivre à Alger une scolarisation sur les mêmes bancs qu'Albert Camus à l'école de la rue Aumerat de Belcourt. Jeune homme espiègle, curieux et idéaliste, il obtient brillamment son Brevet Supérieur.

Le 8 novembre 1942, les Américains et les Anglais débarquent en Afrique du Nord.
C'est bientôt l'appel sous les drapeaux dans les chantiers de jeunesse. Volontaire pilote, il se retrouve à Casablanca en partance pour les États-Unis et leurs écoles de formation au pilotage ! Rejoindre dans les airs les héros de son enfance, Doret et Détroyat, les As de la voltige des années 20 qui réalisaient des acrobaties incroyables dont une figure inoubliable, « l'Immelman », est pour ce centenaire la réalisation de ses rêves les plus insensés : devenir pilote !

De retour d'Amérique, officier Pilote de Chasse affecté dans la célèbre escadrille Jeanne d'Arc, il décroche la Croix de guerre dans des combats aériens en Algérie, en France et en Italie. Démobilisé, actif et visionnaire il crée à Alger dès 1950 le plus influent service Electro-Comptable d'AFN, préfigurant les fondamentaux de l'informatique moderne d'entreprise au sein de l'imposante « Maison de l'Agriculture d'Algérie ». Replié à Paris, il rebâtit un service informatique d'avant-garde pour le compte d'une puissante Mutuelle Agricole d'Assurances et de Réassurances. Nommé Directeur, il y poursuit une brillante carrière professionnelle avant de s'engager dans la vie associative. Son patriotisme inné, sa volonté de servir, ses talents d'orateur et d'organisateur au service d'une intelligence rare et cartésienne le propulsent à la Présidence de la prestigieuse «Confédération Européenne des Anciens Combattants » à la tête de laquelle il est réélu à plusieurs reprises. A ce titre, il côtoie à l'échelon mondial Présidents, Ministres et Grands de ce monde ! En 1990, il reçoit la croix d'Officier de la Légion d'honneur !

Jacques Deriviere nous a quitté quelques jours seulement après avoir participé au tournage de notre documentaire « parce que rien n’est impossible », nous laissant en héritage quelques précieuses minutes pleines d’émotion d’un sociétaire centenaire exceptionnel.

Légende photo : Jacques, son épouse et une partie de sa famille pour ses 100 ans.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.