Carnet

Vue 32 fois
14 octobre 2020
Décès - Hommage au médecin colonel Jean Louis Rondy

Jean Louis Rondy

Le médecin colonel Jean Louis Rondy s’est éteint dans la nuit du 21 au 22 juillet dernier à l’hôpital Percy.

Élevé à la dignité de grand officier de la Légion d’Honneur en 2014, il avait été porteur de la main du capitaine Danjou lors de la commémoration du 155e anniversaire du combat de Camerone à Aubagne. Engagé volontaire au Régiment de Marche du Tchad à Paris, il a fêté ses 19 ans le 9 août 1945 à Berchtesgaden. Médecin militaire, il fût à 27 ans le plus jeune docteur du 1er BEP à Diên Biên Phu, nombreux ont été ceux qui ont lâché sa main pendant la marche de 700km et au camp N °1 qui en était la destination, tout comme ils ont été nombreux à survivre grâce à ses soins. Affecté 7 mois au 1er BEP dont six à Diên Biên Phu, il a gardé de cette douloureuse épreuve un attachement indéfectible aux légionnaires parachutistes. Après le béret vert des légionnaires du 1er BEP puis du 3ème REI, il a porté le béret rouge au 6ème Régiment parachutiste d’Infanterie de Marine. Il était le doyen des médecins légionnaires parachutistes.

Ses obsèques ont eu lieu le 29 juillet à Saint Louis des Invalides, les honneurs militaires lui ont été rendus à l'issue.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.