Retour au numéro
02 février 2022

La fraternité, c'est le NOUS, or, on est dans le JE

La Cohorte se penche en cette fin d'année sur l'un des piliers de notre devise républicaine : la Fraternité. À l'heure des premiers bilans consécutifs à la crise pandémique sans précédent qui a immobilisé les déplacements, les rencontres et les économies pendant de longs mois, et qui a mis en exergue le besoin vital de lien social, rencontre avec l'un de nos sociétaires, François Mahieux, ingénieur polytechnicien aux multiples vies, à l'esprit aiguisé, amateur de temps long, d'oxymores et de pas de côté, auquel deux sujets tiennent particulièrement à c?ur : "le vivre ensemble" et "la Fraternité".


D'où vous vient cet intérêt pour la question du vivre ensemble ?

De mon père ! Encouragé par ses professeurs, il est le premier Mahieux à avoir quitté son village picard pour poursuivre ses études à Saint-Quentin puis à Paris, où il a intégré Polytechnique. Il est le passeur qui m'a fait comprendre que l'on vivait différemment en ville et à la campagne... il m'a transmis ses valeurs, la solidarité et sa quintessence, la fraternité.


"Je suis un pessimiste rigolard qui...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.