Actualités

Vie de section

SMLH RE - La section de La Réunion en lice sur le terrain du soutien des jeunes

Publié le 08 juin 2021

Le comité ouest de la section de La Réunion s’intéresse depuis longtemps au devenir des jeunes. Ainsi, de nombreux dispositifs sont mis en place. Envie d’entreprendre à La Réunion, Mérite et talent des terminales des lycées professionnels, le prix Légion d’honneur des classes préparatoires, L’apprentissage 974 à l’honneur, le prix Oser et persévérer et le prix de l’Initiative citoyenne, constituent une armada d’actions.

Ces projets permettent d’accompagner financièrement et professionnellement des élèves méritants et leur transmettre les valeurs essentielles portées par la SMLH.

 

 

1. Le prix "L'apprentissage 974 à l'honneur", du comité ouest a été labellisé en 2019 par L’Honneur en action. Ce prix a récompensé 5 étudiants de la chambre des métiers. Parmi ces lauréats, Jérémy Grondin (25 ans) s’est particulièrement distingué et a reçu le Prix national de l'apprentissage. Ce jeune Réunionnais a obtenu en 2012 un CAP d'agent de prévention. En 2015, il part en métropole comme engagé volontaire de l'armée de Terre. Pour son sens de l’engagement, il reçoit en 2016 la médaille de la protection militaire du territoire au 3è R.I. de Marine à Vannes. Rentré à La Réunion en 2017, Jérémy décide de reprendre des études à l’URMA du Port, dans la section électricité. Il obtient un BEP électrotechnique en 2020 et vise un BTS en 2021. Le prix national de l’apprentissage sera un atout précieux dans la voie de la réussite. 


2. « Envie d’entreprendre à La Réunion » ou la sensibilisation à l’économie par Paul Martinel dans les collèges   

L’action s’inscrit dans le parcours « Avenir et citoyenneté » et veut changer le regard porté sur l’entreprise ; elle s’appuie sur un jeu interactif qui en vulgarise les données fondamentales grâce à un parallèle avec le budget familial. Paul Martinel forme parallèlement des chefs d’entreprise ; ils relaient cette action unique en son genre qui permet chaque année de sensibiliser 3500 collégiens dans 9 établissements. Au collège de Saint-Leu et de St-Gilles, la formation se termine par une remise de « certificats d’initiation à l’économie » lors de la cérémonie du brevet des collèges en septembre ; elle rassemble les collégiens, en présence des familles, du recteur, du corps professoral, d’élus, de responsables du MEDEF et de membres de la SMLH. 


3. Le Prix Légion d’honneur des Classes Préparatoires 

Eu égard à la crise COVID, il a fallu renoncer en mars 2020 à organiser ce concours. Mais ces actions sont l’occasion de mettre en valeur de belles personnalités. Lors de la phase de déconfinement de mai, les responsables du comité ouest ont proposé à M. le recteur de solliciter les proviseurs afin qu’ils désignent, chacun, un lauréat selon les critères de la SMLH.

5 brillants lauréats ont reçu un diplôme et un chèque de 500 euros des représentants de la Fondation IssopRavate, fidèle partenaire de cette action. Nos plus vives félicitations aux lauréats et tous nos remerciements à M. Adam Ravate, à Mme Dambreville, porte-drapeau ainsi qu’à M. Bussy, proviseur, qui à l’issue de la remise des prix a offert aux participants le pot de l’amitié.

 

4. Journée Nationale de la laïcité : échanges avec une Classe Défense (CDGS)

Créée en septembre 2020 par Chantal Manès-Bonnisseau, rectrice d’Académie, chevalier de la Légion d’honneur, la classe défense et sécurité globale  du lycée Hinglo au Port, est la première ouverte en lycée à La Réunion. Elle constitue un partenariat entre le Ministère des Armées et celui de l’Education Nationale en faveur de la réussite scolaire.

Le 10 décembre, Journée Nationale de la Laïcité, Christiane André, présidente du comité ouest et Patrick Bouteiller, président du comité sud, ont répondu à l’invitation du proviseur Spampani afin d’échanger avec les élèves sur les valeurs de la République et tout particulièrement sur la laïcité. Ce fut un réel plaisir pour les intervenants de débattre deux heures durant avec ces jeunes dont la réactivité et l’intérêt pour les thèmes abordés étaient manifestes. L’occasion d’évoquer un partenariat à venir entre la classe défense et la SMLH RE.