Carnet

22 octobre 2021
Maximin Boissonnet

Décès - SMLH 67 - Décès de Maximin Boissonnet, porte-drapeau

Le comité de Strasbourg a eu la tristesse d'accompagner le vendredi 22 octobre à sa dernière demeure son fidèle porte-drapeau, le maître principal (hr) de la Marine Maximin Boissonnet, décédé brutalement cinq jours plus tôt à l'âge de 89 ans.

Natif des Alpes, celui-ci s’était engagé à 19 ans pour devenir fusilier marin avant de rejoindre sa première affectation en Indochine où il se fit remarquer par son intrépidité et reçut ses premières citations. En Afrique du Nord, successivement au sein des commandos Montfort puis Treppel, il participa à de nombreuses opérations dont celle du Canal de Suez en 1956, ainsi que dans le Constantinois, la Kabylie et l’Oranais.

Parachutiste, moniteur de cordée de haute montagne, mais également marin, Maxime André Boissonnet, avait été nommé chevalier de la Légion d’honneur en 2007 et était titulaire de la médaille militaire, de l'Ordre National du Mérite, de la Croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures et de la Croix de la valeur militaire avec de nombreuses citations.
Le comité de Strasbourg garde de Maximin Boissonnet le souvenir d'un porte-drapeau toujours disponible et d'un ami fidèle.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.