Carnet

02 février 2021
André Biaux

Décès - Hommage à André Biaux, dernier déporté résistant de l’Eure

André Biaux est né en 1925. En 1942, il rejoint le réseau Vengeance où il est chargé de distribuer des tracts puis d’acheminer des aviateurs alliés en région parisienne. Dénoncé, il est arrêté par la Gestapo le 20 mai 1944 et déporté au camp de Neuengamme près d’Hambourg et est libéré en mai 1945. À son retour, il s’installe dans l’Eure où il exercera la profession d’horloger. Depuis sa retraite, il témoigne inlassablement de la déportation auprès des collégiens des départements de l’Eure et de la Seine-Maritime.

André Biaux était commandeur de la Légion d’honneur, commandeur de l’ordre des Palmes académiques, de la Croix de guerre 1939-1945 avec palmes, titulaire de la Médaille de la résistance française, de la Croix du combattant volontaire 1939-1945 et de la médaille de la déportation. 

 Son engagement avait été reconnu par diplôme signé du Président des Etats-Unis d’alors, Dwight D. Eisenhower.

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.