Carnet

20 octobre 2020
Nominations - André Vuillemin a été élevé à la dignité de grand'croix de la Légion d'honneur

André Vuillemin

André Vuillemin a été élevé à la dignité de grand'croix de la Légion d'honneur le 10 septembre 2020 à Pamiers dans l'Ariège (09) par le Général d'Armée (2s) Michel Roquejeoffre.

Résumé des Etats de Services Militaires:
Né en 1929 à Passonfontaine dans le Doubs, Gaston, Pierre, André Vuillemin s'engage par devancement d'appel en janvier 1948 au 11ème bataillon de Chasseurs Alpins. Il est immédiatement retenu pour suivre le peloton d'élèves officiers à Langenargen puis pour le stage d'E.O.R dont il sort bien classé. Nommé aspirant puis sous-lieutenant de réserve: il sert successivement au 4ème B.C.P., au 27ème RI puis se porte volontaire pour l'Extrême-Orient avec le 29ème bataillon mixte de tirailleurs Sénégalais.
Il débarque à Haiphong en juin 1949. Il sert comme chef de section au 2/3 RTM. De Juin 49 à mai 54 il effectuedeux séjours en Indochine en unités combattantes, entrecoupés de séjours en hôpital car il est blessé trois fois. Au cours de ses séjours en Indochine il est cité sept foi s. Nommé lieutenant à titre temporaire en octobre 1954, à peine a-t-il rejoint la métropole qu'il est mis en route pour l'AOF. Jusqu'en janvier 1958 il servira à Dakar, Cotonou, Conakry. Au cours de cette période, il sera promu lieutenant à titre définitif.
Après un très bref passage en métropole, il rejoint en juin 1958 le 22ème RIMA stationné à Oran, la guerre d'Algérie bat son plein, le jeune sous-lieutenant Vuillemin obtient comme officier renseignement (2èmeBureau) et chef de commando de chasse, deux nouvelles citations. De nouveau les unités et les affectations s'enchaînent : Affecté à la 39ème CTG il sert à Douala et au Tchad. Il rejoindra la métropole en mars 1963. Entre temps il a gagné ses galons de capitaine (janvier 1961). Diplômé de l'Ecole d'Etat-Majoren juin 1964, il rejoint le GITDM-7èmeRIMA à Fréjus qu'il quittera en juillet 1966 pour rejoindre un les Antilles pour un séjour de deux ans.
Nommé Chef de bataillon en juillet 1967, il sert à Marseille puis à l'Ecole d'Application de l'Infanterie de Montpellier. Il rejoint l'Ecole de Guerre à Paris en août 1972. Nommé Lieutenant-Colonel en octobre 1973, il rejoint le bataillon d'infanterie de marine de Tahiti dont il prend le commandement jusqu'en novembre 1976. Promu Colonel en juillet 1977, après un bref passage à l'Etat-Major des Armées,il est affecté à la Mission de Coopération Militaire Technique en Tunisie où il sert jusqu'en 1980.
Il rejoint ensuite le 57ème BCSP et l'Etat-Major de la 9ème division d'infanterie de marine qu'il quitte en juillet 1983 pour rejoindre une nouvelle fois Papeete en tant qu'adjoint terre à l'amiral COMSUP des Forces en Polynésie, fonction de haut niveau qu'il exerce jusqu'à son rapatriement en août 1985.
Sur sa demande, il est placé en position de retraite après 25 ans de service le 22 novembre 1985.
Pour couronner cette brillante carrière Gaston Vuillement est nommé général de brigade dans le cadre de la 2ème section des officiers généraux de l'armée de terre le 1er janvier 1986.

L'homme exemplaire, le combattant remarquable, le militaire prestigieux qui va être élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur par le général d'armée Michel Roquejeoffre a été cité neuf fois et blessé trois fois au combat ce qui lui vaut d'être pensionné à 80%. Il avait à peine 22 ans lorsqu'il fut fait Chevalier de la Légion d'honneur en Indochine. Que de chemin parcouru.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.