Calendrier des événements

Partager sur :

SMLH 44 - Conférence de rayonnement - Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte

Conférence

Dans le cadre de la politique de rayonnement, la section de Loire-Atlantique de la SMLH (SMLH44), a organisé depuis plusieurs années, un cycle de conférences destinées au grand public, à raison de trois par an. Ce cycle organisé en partenariat avec Nantes Métropole et le Museum d’Histoire Naturelle de Nantes connait un succès de plus en plus vif. 

Les sujets abordés ont, pour l’essentiel, concerné les problèmes de société, d’histoire contemporaine, de relations internationales, de géopolitique, de sécurité et de défense ou de développement scientifique et technologique. 

C’est ainsi que se sont succédés des intervenants aussi divers que Bernard Decré, Xavier Louy, Max Guerout, l’amiral Emmanuel Descleves, les généraux Pierre de Villiers ,Daniel Schaeffer, Dominique Delawarde Marc Watin-Augouard, les universitaires et essayistes, Charles Zorgbibe, Jean-Pierre Arrignon, Jean-Joseph Julaud , Jean Paul Bled, Bernard Quilliet, Jean Henri Costentin, Jean-Pierre Perves, Antoine Magnan, Philippe Sudreau , Pierre Rideau, Yves Quéré, Catherine Vadon, ainsi que Johanna Rolland, maire de Nantes etc… 

Très intéressés par l’initiative de la SMLH 44, la plupart des conférenciers ont indiqué qu’ils étaient à la disposition des différentes sections de notre ordre pour intervenir. 

Après quelques mois d’interruption dus à la crise sanitaire la section de Loire Atlantique de la SMLH reprend le cycle de conférences entamé en 2012. 

Le Contrôleur général de la police nationale honoraire Jean-Marc Bloch signera cette vingt-deuxième conférence le 10 juin prochain à 19h en format vidéo grâce à un code qui sera transmis à tous ceux qui seront inscrits grand public ou membres de la SMLH. 

Jean-Marc Bloch a effectué l'essentiel de sa carrière à la police judiciaire, il a notamment dirigé de 1989 à 1996 la célèbre BRI. Il a poursuivi sa carrière comme chef d'état-major de la direction de la police judiciaire, au 36 quai des orfèvres, puis comme directeur régional de la « PJ » à Versailles de 1999 à 2003. 

Parmi les affaires qu’il a eues à traiter : une trentaine de prises d'otages, l’arrestation de Thierry Paulin, la traque du groupe terroriste d’Action Directe, la disparition d’Estelle Mouzin. 

Il n’hésite pas à bousculer l’institution policière quand il le juge nécessaire. 

« Avant, j’étais un policier citoyen. Aujourd’hui, je suis un citoyen ancien policier », aime-t-il à se présenter. 

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter Jean- Claude Empereur : jean-claude.empereur@numericable.fr  

Jeudi 10 juin 2021
19h00 (GMT +2)

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.