L'histoire de l'ordre
de la Légion d'honneur

La Légion d'honneur est la plus élevée des distinctions nationales. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la Nation, à titre civil ou militaire.

29 floréal An X, création de la Légion d’honneur

En 1802, le Premier Consul crée la Légion d’honneur.

Un ordre à la fois civil et militaire

Le caractère civil et militaire de la Légion d’honneur a été une expression de la volonté du général Bonaparte qui y voyait un ferment de l'unité nationale. Pour lui : " l'armée, c'est la Nation…  Si l'on distinguait les hommes en militaires et civils, on établirait deux ordres, alors qu'il n'y a qu'une Nation ".

Un symbole de continuité

Deux empereurs, trois rois et cinq Républiques ont succédé à Bonaparte et ont conservé la Légion d'honneur comme premier ordre national. Le chef de l'état en est toujours le Grand Maître. Le collier de cette prestigieuse fonction lui est remis par le Grand chancelier dès son investiture.

Les changements de régime n’entraînent pour l'Ordre que des modifications mineures : le remplacement symbolique du médaillon central du grand collier ou la suppression du serment du nouveau chevalier, par exemple.

Un ordre prestigieux

La Légion d'honneur impose un certain protocole lors de l'admission d'un nouveau membre, de sa promotion à un grade ou de son élévation à une dignité supérieure : il est décoré par un membre d'un grade ou d'une dignité au moins égale et ne prend rang dans l'ordre qu'à la date effective de la remise de cette réception.

La Légion d'honneur est un ordre qui comporte cinq degrés :

> 3 grades : chevalier, officier et commandeur.

> 2 dignités : grand officier et grand'croix.

Une légitimité toujours actuelle

Pour les civils comme pour les militaires, être décoré de la Légion d’honneur est considéré comme l’expression de la reconnaissance de la Nation à ceux qui lui ont rendu des services civils ou militaires éminents.

 

 

Processus

Les ministres, dans les limites de leur contingent, adressent leurs propositions au grand chancelier trois fois par an : le 1er janvier, le 1er avril et le 1er octobre.

Ces propositions sont communiquées par le grand chancelier au conseil de l’ordre qui se prononce sur la recevabilité des propositions.

Elles sont finalement soumises au Grand Maître à qui appartient, en dernier ressort, la signature des décrets.

La publication des nominations et promotions paraît au Journal Officiel :

> à titre civil : 1er janvier, Pâques et 14 juillet

> à titre militaire : mars (réserves – mutilés) et 1er juillet (active – anciens combattants)

 
Actes de vandalisme à l'Arc de Triomphe. Réaction de l'amiral Coldefy, président de la SMLH

L’amiral Alain Coldefy, président de la SMLH, condamne avec fermeté les dégâts occasionnés à l’Arc de Triomphe de l’Étoile. ... >

59. Les Challenges d’Honneur du Design

Ce concours dont la journée de restitution a eu lieu dans les locaux de la MEL à Lille le 1er décembre, avait pour objectif de valoriser le savoir-faire des jeunes en enseignement professionnel. ... >

29. Un nouveau porte-drapeau pour le comité de la Baie d’Audierne

Le comité de la Baie d'Audierne a un nouveau porte-drapeau ou plutôt une porte-drapeau, Morgane Camaret, afin de seconder Georges Le Guen. ... >

05. Assemblée des comités d’Embrun et de Briançon

Le 5 octobre, les comités d’Embrun et de Briançon ont tenu conjointement leur assemblée dans cette dernière ville, en présence de membres de l’ensemble de la section des Hautes-Alpes.... >

Nouvelle-Calédonie. Un livre sur Jean Lèques

En mai dernier, Jean Lèques, maire de Nouméa de 1986 à 2014 a été élevé à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur.  C’est à cet homme, de 87 ans, sage de la politique calédonienne, qu’Agnès Brot a consacré un essai « Jean Lèques, humble habitant de la Vallée du Tir à Nouméa » (éditions Humanis).... >

05. Assemblée de comités

Le 5 octobre, les comités d’Embrun et de Briançon ont tenu conjointement leur assemblée annuelle à Briançon, en présence de membres de l’ensemble de la section des Hautes-Alpes. Accueillis dans la cité Vauban par le maire, Gérard Fromm, les participants ont assisté au bilan de l’année écoulée ... >

75005. Débat le 10 décembre

« L'hydrodiplomatie et le changement climatique pour la paix en Mésopotamie : cas du bassin du Tigre et de l’Euphrate », tel est le thème du débat organisé le 10 décembre 2018. ... >

75005. Diner-débat

La section organise le 11 décembre un dîner-débat avec Beate et Serge Klarsfeld. Les participants pourront échanger avec eux sur une vie commune dédiée à la lutte contre l’impunité d’anciens criminels nazis, contre l’antisémitisme et en faveur des victimes de la Shoah.... >

24. Concert littéraire

Le 10 novembre 2018, dans le cadre du centenaire de la Grande guerre, la section a organisé, conjointement avec la SNEMM, l’ANMONM et le Souvenir Français, un concert littéraire caritatif au profit des blessés et des familles des agents décédés en service des forces de sécurité intérieures, police et gendarmerie nationale. ... >

01. Exposition à Bourg-en-Bresse

L’inauguration de l’étape récapitulative du « Tour de l’Ain de la Légion d’honneur » a eu lieu le 9 novembre dans les locaux de Dynacite à Bourg-en-Bresse. Environ 130 personnes ont été accueillies en présence du secrétaire général de la préfecture. ... >

87. Concert caritatif

La section a organisé un concert le 9 novembre au profit des blessés et des familles de disparus des opérations extérieures. Alors que le centenaire de la fin de la Grande guerre était commémoré, il paraissait important d'évoquer les opérations d'aujourd'hui avec les plus jeunes.... >


Nous sommes le 12-12-2018 et il est 03:29 - V2