Les actualités de la SMLH

Rhône. André Peyronie mis à l’honneur.

C’est à Anse, commune au nord de Lyon,75 ans après la naissance du groupe de chasse « Normandie-Niemen », qu’André Peyronie, son dernier survivant, a été mis à l’honneur pour ses 97 ans. « Rendre hommage au jeune fils de mineur qui, à peine âgé de 20 ans et engagé volontaire dans l’armée de l’air, a délibérément choisi de rejoindre le général de Gaulle, s’imposait », a souligné, le 8 mai dernier, le général de division aérienne (2S), Philippe Lafond, vice-président du comité du Beaujolais. Albigeois, André Peyronie rejoint l’école de Rochefort et en sort avec son brevet supérieur de mécanicien avion. Son savoir-faire lui permet de saboter les appareils afin que les Allemands ne les récupèrent pas. Pour échapper à la Gestapo, il rejoint Beyrouth en décembre 1940. A Rayack (Liban), il signe son engagement dans les forces aériennes françaises libres (F.A.F.L), le 5 août 1941. Affecté au groupe de chasse « Alsace », il participe aux opérations en Libye. Volontaire pour une affectation au groupe G.C. « Normandie », il rejoint la Russie en novembre 1942, où il sera nommé sergent-chef quelques mois plus tard. En mai 1944, il rejoint Oran, au G.C. « Ardennes » pour les opérations de Provence puis celles d’Alsace.

Rendu à la vie civile en octobre 1945, il se lance dans l’immobilier à Lyon. Légionnaire et plusieurs fois décoré à titre militaire -il a aussi celle de l’ordre russe Alexandre Nevski-, André Peyronie rappelle qu’honneur, liberté et solidarité sont trois vertus qu’entendent « cultiver » les membres de la SMLH.

Savoie. Citoyenneté et solidarité

La section a tenu son assemblée annuelle le 2 juin dans les salons de l’Hôtel de Ville de Chambéry. A cette occasion, le drapeau a été confié aux classes Citoyenneté –défense du Lycée Louis Armand de Chambéry.... >

Mérignac. Un nouveau prix créé par le comité

Lors de son assemblée annuelle, le 9 juin, dans les locaux de la mairie de Mérignac en Gironde, le comité a remis le premier « Prix d’encouragement à l’enseignement civique et moral ». ... >

 
Siège

La pochaine réunion de la commission entraide solidarté (CES) aura lieu le 15 avril 2019 au siège.

33

Le 1er mars, le commandant Bertrand Bourda a été accompagné à sa dernière demeure.Dans sa 103ème année, il avait été fêté par la section et le comité des Portes du Médoc, en 2016. Ce grand ancien méritait que, pour la cérémonie de ses obsèques, son parcours en tous points exemplaires soit rappelé.

71

L'assemblée annuelle de la section aura lieu le samedi 23 mars à 10 heures à Mâcon suivie du dépôt de gerbe au monument aux morts. La réunion se terminera par un repas à la maison des vins.

71

Le général Jean Poli est décédé le 17 février 2019 à l'âge de 89 ans. Il a été président de la section de Saône et Loire de 2003 à 2009.

Travaux

En raison de travaux, l’accès aux bureaux de la SMLH (Paris 75007) est modifié jusqu'en août prochain :

Prendre l’escalier B, monter au dernier étage et suivre le fléchage.

 

92

Le 14 janvier 2019, le Comité de Boulogne a organisé une visite de l’exposition temporaire du Musée de l’Armée, « A l’Est, la guerre sans fin, 1918-1923 », qui retrace la chute, après le 11 novembre 1918, des empires vaincus (Allemagne, Autriche-Hongrie, Russie, Empire Ottoman). Le général d’Andoque de Sériège, directeur du musée et les deux conservateurs de l’exposition ont accueillis la vingtaine de sociétaires présents.

33

Le 2 février 2019, dans la cour de la caserne Saint-Nicolas de Bordeaux, les jeunes gens de la préparation militaire marine de Bordeaux ont reçu leur fanion.

Sous le commandement du contre-amiral Costargent, commandant de la marine à Bordeaux, la cérémonie a rassemblé de nombreuses autorités et les porte-drapeaux d’Aquitaine. Le colonel André Dulou, président de la section représentait la SMLH.

83

Le contre-amiral Marc Faugère est décédé le 27 janvier 2019. Officier de la Légion d’honneur, ce sous-marinier a été membre du conseil d’administration de 1997 à 2010 et président de la section du Var de 1997 à 2012.

75005

Pour son prochain dîner-débat au palais du Luxembourg du 15 mars, la section Paris Ve accueillera le professeur Jean-Noël Fabiani, chef du département de chirurgie cardio-vasculaire à l'hôpital européen Georges Pompidou et professeur d'histoire de la médecine à la Faculté René Descartes. Le professeur Fabiani racontera son "incroyable histoire de la médecine", dont il vient de publier une version BD illustrée par Philippe Bercovici (Les Arènes, 2018). Le formulaire d'inscription est à demander au Dr Jean Valmary (jeanvalma@gmail.com). La participation aux frais est de 60 € par personne.

18

La section a été sollicitée par la préfecture dans le cadre du grand débat national afin de trouver des animateurs neutres pour les débats organisés localement. Cinq sociétaires se sont déjà portés volontaires. 

TOUTES LES BREVES...


Nous sommes le 25-03-2019 et il est 00:06 - V2