Nos Partenaires







 

L’idée fondatrice

 

 

 

Si la Légion d’honneur est le premier Ordre national, nombreux sont encore ceux qui, aujourd’hui, n’en saisissent véritablement l’essence et les valeurs.

Qui connaît l’histoire de la création de l’Ordre et la volonté de Bonaparte de reconstituer à l’époque “un socle de granit” dans un pays déstructuré par douze années de chaos et en perte totale de références ?

Qui pourrait de même énoncer et expliquer les missions bien spécifiques de la grande chancellerie et celles toutes aussi belles de la Société des Membres de la Légion d’Honneur ?

Qui d’ailleurs connaît vraiment notre société en dehors du cercle encore discret de ses membres ?

Qui, dehors, et parfois même dans nos rangs, sait que nous nous engageons pour contribuer au rayonnement des valeurs et de la culture de la France et promouvoir les valeurs incarnées par la Légion d’honneur ?

Qui sait que nous contribuons, sans doute trop discrètement encore aujourd’hui, au développement de l’esprit civique et au soutien de notre jeunesse qui est, ne l’oublions pas, l’avenir de la France et celui de la SMLH ?

Qui sait que nous nous engageons avec conviction pour soutenir ceux qui vivent dans le besoin et la détresse dans une belle dynamique de solidarité et d’entraide ?

Quelle trace laisser demain dans les esprits de nos concitoyens et surtout dans ceux de nos enfants ? Une forme de prestige sans doute, une émotion, d’ailleurs parfois contestés par des polémiques hélas alimentées par ceux qui méconnaissent l’Ordre, son essence et ses principes où qui cherchent à les contourner.

Qui sait et accepte finalement que la Légion d’honneur n’est pas une fin en soi mais le début d’une noble mission, collective mais surtout personnelle qui nous engage individuellement à aller vers l’autre et à lui tendre la main ?

Là est l’Honneur tel que nous devons le concevoir et le vivre au quotidien !

Notre Ordre a aujourd’hui et plus qu’hier un besoin vital de reconquérir les esprits et de structurer son image. Il a un besoin vital de lisibilité. Il n’y parviendra que par l’action individuelle et collective et l’engagement des décorés au service de la société française.

Nous avons à démontrer quotidiennement et par les actes qu’un légionnaire, parce qu’il met son énergie, son talent, son temps et son dévouement au service d’autrui, mérite sans conteste sa distinction.

L’idée fondatrice de l’Honneur en action est simple. Les légionnaires sont des femmes et des hommes dont la société a reconnu les mérites. L’Honneur en action leur offre les outils et un terrain propice à l’expression de leur engagement envers ceux qui en ont le plus besoin.

Alors levons-nous et mobilisons-nous !

 

L’Honneur en action se construit autour de projets individuels et collectifs fédérés au niveau local de la section. Chacun, en fonction de ses talents spécifiques et de sa propre expérience, est invité à élaborer un ou plusieurs projets concrets susceptibles d’aider une personne ou un groupe et de le mener avec détermination et passion. Hors de la Métropole, il s’appuie sur l’extraordinaire dynamisme de nos sections à l’étranger.

Un comité de sélection “l’Honneur en action” se réunit en fin d’année pour sélectionner les lauréats qui, pour la plupart, reçoivent une bourse.

Enfin, un label « Honneur en action » peut être accordé à certains projets sur décision du comité de sélection.

 

La liste définitive des lauréats et des labels est diffusée chaque année en novembre, avec une remise des prix en décembre.

 

 
71. Remise de l'insigne d'officier de la Légion d'honneur à Gilbert Chasserot

A l’occasion de la réunion conviviale de début d’année du comité Creusot-Montceau, le général Yves Conchaudron, président du comité de Louhans, a remis au gendarme Gilbert Chasserot ... >

Remise des prix de L'Honneur en action 2019

Le 6 février, l'amiral Alain Coldefy, président, a remis les prix de L'Honneur en action, à l'Institution nationale des Invalides ... >

31. Séminaire de cohésion

Ils étaient 42, venus des 12 comités de Haute-Garonne, pour participer à un séminaire inédit à Saint Gaudens. Le but était de mettre la section en ordre de marche en ce début de mandat. ... >

27. Remise de diplôme d’honneur à des gendarmes volontaires

Le 20 janvier 2020, la section a remis deux diplômes d’honneur et la médaille de la SMLH a deux gendarmes volontaires dans l’enceinte de la Caserne Amey, à Evreux, lors de la cérémonie des couleurs du Groupement de gendarmerie de l’Eure.... >

13. Remise de la Légion d’honneur

Le 3 février 2020, Pierre  Dartout, préfet de la Région PACA, préfet de la zone de Défense et de Sécurité Sud et préfet des Bouches-du-Rhône a remis la Légion d’honneur à Michel Chpilevsky, sous-préfet d’Arles, et Jean- Marc Sénateur, sous-préfet d’Istres. ... >

76. Michel Auger décoré à l’hôpital

Le 2 février 2020, la sénatrice honoraire, Annick Bocande, officier de la Légion d’honneur et vice-présidente de la SMLH 76, est venue décorer Michel Auger, actuellement hospitalisé, de la croix d’officier de la Légion d’honneur.... >

85. Exposition « Mélusine, secrets d’une fée »

Le 14 janvier 2020, une vingtaine d’adhérents de la section a pu visiter l’exposition « Mélusine, secrets d’une fée » à l’Historial de la Vendée. ... >

66. Casimir Zacharewicz chevalier de la Légion d’honneur

Le 31 janvier 2020, au foyer François Tané, lors de l’assemblée générale de la section locale des Anciens combattants (ACPG-CATM-OPEX), Casimir Zacharewicz a été nommé chevalier de la Légion d’honneur.... >

33. François Biasotto chevalier de la Légion d’honneur

C’est dans la salle des fêtes communale de Saint-Mariens au Nord de la Gironde, que, le 30 janvier 2020, le colonel André Dulou a remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à François Biasotto.... >

27. Assemblée annuelle du comité d’Evreux Pays d’Eure, d’Avre et d’Iton

Elle s’est tenue le 30 janvier aux « Jardins de Joséphine » à Evreux. En ouverture, Anne-Marie Coffi, directrice de l’ONAC/VG de l’Eure, a présenté les droits des titulaires de la carte du combattant et de leurs veuves.... >

36. Inauguration d’un rond-point de la Légion d’honneur

A l’initiative de Bernard Gagnepain, président du comité d’Issoudun, André Laignel, maire d’Issoudun, a inauguré le 25 janvier 2020 le rond-point de la Légion d’honneur à l’intersection de la route de Bourges et de la Nationale 151. ... >


Nous sommes le 21-02-2020 et il est 10:56 - V2