Nos Partenaires







 

L’idée fondatrice

 

 

 

Si la Légion d’honneur est le premier Ordre national, nombreux sont encore ceux qui, aujourd’hui, n’en saisissent véritablement l’essence et les valeurs.

Qui connaît l’histoire de la création de l’Ordre et la volonté de Bonaparte de reconstituer à l’époque “un socle de granit” dans un pays déstructuré par douze années de chaos et en perte totale de références ?

Qui pourrait de même énoncer et expliquer les missions bien spécifiques de la grande chancellerie et celles toutes aussi belles de la Société des Membres de la Légion d’Honneur ?

Qui d’ailleurs connaît vraiment notre société en dehors du cercle encore discret de ses membres ?

Qui, dehors, et parfois même dans nos rangs, sait que nous nous engageons pour contribuer au rayonnement des valeurs et de la culture de la France et promouvoir les valeurs incarnées par la Légion d’honneur ?

Qui sait que nous contribuons, sans doute trop discrètement encore aujourd’hui, au développement de l’esprit civique et au soutien de notre jeunesse qui est, ne l’oublions pas, l’avenir de la France et celui de la SMLH ?

Qui sait que nous nous engageons avec conviction pour soutenir ceux qui vivent dans le besoin et la détresse dans une belle dynamique de solidarité et d’entraide ?

Quelle trace laisser demain dans les esprits de nos concitoyens et surtout dans ceux de nos enfants ? Une forme de prestige sans doute, une émotion, d’ailleurs parfois contestés par des polémiques hélas alimentées par ceux qui méconnaissent l’Ordre, son essence et ses principes où qui cherchent à les contourner.

Qui sait et accepte finalement que la Légion d’honneur n’est pas une fin en soi mais le début d’une noble mission, collective mais surtout personnelle qui nous engage individuellement à aller vers l’autre et à lui tendre la main ?

Là est l’Honneur tel que nous devons le concevoir et le vivre au quotidien !

Notre Ordre a aujourd’hui et plus qu’hier un besoin vital de reconquérir les esprits et de structurer son image. Il a un besoin vital de lisibilité. Il n’y parviendra que par l’action individuelle et collective et l’engagement des décorés au service de la société française.

Nous avons à démontrer quotidiennement et par les actes qu’un légionnaire, parce qu’il met son énergie, son talent, son temps et son dévouement au service d’autrui, mérite sans conteste sa distinction.

L’idée fondatrice de l’Honneur en action est simple. Les légionnaires sont des femmes et des hommes dont la société a reconnu les mérites. L’Honneur en action leur offre les outils et un terrain propice à l’expression de leur engagement envers ceux qui en ont le plus besoin.

Alors levons-nous et mobilisons-nous !

 

L’Honneur en action se construit autour de projets individuels et collectifs fédérés au niveau local de la section. Chacun, en fonction de ses talents spécifiques et de sa propre expérience, est invité à élaborer un ou plusieurs projets concrets susceptibles d’aider une personne ou un groupe et de le mener avec détermination et passion. Hors de la Métropole, il s’appuie sur l’extraordinaire dynamisme de nos sections à l’étranger.

Un comité de sélection “l’Honneur en action” se réunit en fin d’année pour sélectionner les lauréats qui, pour la plupart, reçoivent une bourse.

Enfin, un label « Honneur en action » peut être accordé à certains projets sur décision du comité de sélection.

 

La liste définitive des lauréats et des labels est diffusée chaque année en novembre, avec une remise des prix en décembre.

 

 
Actes de vandalisme à l'Arc de Triomphe. Réaction de l'amiral Coldefy, président de la SMLH

L’amiral Alain Coldefy, président de la SMLH, condamne avec fermeté les dégâts occasionnés à l’Arc de Triomphe de l’Étoile. ... >

59. Les Challenges d’Honneur du Design

Ce concours dont la journée de restitution a eu lieu dans les locaux de la MEL à Lille le 1er décembre, avait pour objectif de valoriser le savoir-faire des jeunes en enseignement professionnel. ... >

29. Un nouveau porte-drapeau pour le comité de la Baie d’Audierne

Le comité de la Baie d'Audierne a un nouveau porte-drapeau ou plutôt une porte-drapeau, Morgane Camaret, afin de seconder Georges Le Guen. ... >

05. Assemblée des comités d’Embrun et de Briançon

Le 5 octobre, les comités d’Embrun et de Briançon ont tenu conjointement leur assemblée dans cette dernière ville, en présence de membres de l’ensemble de la section des Hautes-Alpes.... >

Nouvelle-Calédonie. Un livre sur Jean Lèques

En mai dernier, Jean Lèques, maire de Nouméa de 1986 à 2014 a été élevé à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur.  C’est à cet homme, de 87 ans, sage de la politique calédonienne, qu’Agnès Brot a consacré un essai « Jean Lèques, humble habitant de la Vallée du Tir à Nouméa » (éditions Humanis).... >

05. Assemblée de comités

Le 5 octobre, les comités d’Embrun et de Briançon ont tenu conjointement leur assemblée annuelle à Briançon, en présence de membres de l’ensemble de la section des Hautes-Alpes. Accueillis dans la cité Vauban par le maire, Gérard Fromm, les participants ont assisté au bilan de l’année écoulée ... >

75005. Débat le 10 décembre

« L'hydrodiplomatie et le changement climatique pour la paix en Mésopotamie : cas du bassin du Tigre et de l’Euphrate », tel est le thème du débat organisé le 10 décembre 2018. ... >

75005. Diner-débat

La section organise le 11 décembre un dîner-débat avec Beate et Serge Klarsfeld. Les participants pourront échanger avec eux sur une vie commune dédiée à la lutte contre l’impunité d’anciens criminels nazis, contre l’antisémitisme et en faveur des victimes de la Shoah.... >

24. Concert littéraire

Le 10 novembre 2018, dans le cadre du centenaire de la Grande guerre, la section a organisé, conjointement avec la SNEMM, l’ANMONM et le Souvenir Français, un concert littéraire caritatif au profit des blessés et des familles des agents décédés en service des forces de sécurité intérieures, police et gendarmerie nationale. ... >

01. Exposition à Bourg-en-Bresse

L’inauguration de l’étape récapitulative du « Tour de l’Ain de la Légion d’honneur » a eu lieu le 9 novembre dans les locaux de Dynacite à Bourg-en-Bresse. Environ 130 personnes ont été accueillies en présence du secrétaire général de la préfecture. ... >

87. Concert caritatif

La section a organisé un concert le 9 novembre au profit des blessés et des familles de disparus des opérations extérieures. Alors que le centenaire de la fin de la Grande guerre était commémoré, il paraissait important d'évoquer les opérations d'aujourd'hui avec les plus jeunes.... >


Nous sommes le 10-12-2018 et il est 21:15 - V2