Nos Partenaires







 

Les Labels 2019

 

J'ai mon mot à dire

PROJET EN PARTENARIAT :

  • Membres de la Légion d’Honneur
    • Madame Gina THEODORE OPHELTES
    • Groupe de pilotage « lisons ensemble »
    • Equipes pédagogiques de lycées ou collèges

 

Une enquête de l’INSEE « Information et vie quotidienne » confirme une réalité préoccupante : Un Guadeloupéen sur cinq est en situation d’illettrisme.

Dans les lycées, certains jeunes sont confrontés à la problématique de la lecture, ils savent difficilement lire, analyser et sont en situation difficile vis-à-vis de l’écrit et de l’oral.

 

De nombreux jeunes accueillis au lycée ont des difficultés tant en expression orale qu’en expression écrite. A l’ère du numérique, les abréviations sont fortement utilisées par tous.

Il convient d’accompagner les plus démunis dans leur projet d’avenir et dans la préparation de leur examen.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de leur projet « Lisons ensemble », Les membres de la légion d’honneur de Guadeloupe (SMLH97GA) représentés par Madame Gina THEODORE OPHELTES se proposent de signer une convention avec les établissements scolaires qui le souhaitent.

La lecture peut être un levier.

Nous proposons d’aider les jeunes en leur donnant le goût de la lecture, de l’écrit tout en facilitant l’expression orale.

 

OBJECTIF PRINCIPAL : REALISER UN ECRIT A PARTIR D’UN SUJET ARTISTIQUE OU D’ŒUVRE, QUI SERA PRESENTE ORALEMENT.

 

  • A court terme : Aider les élèves en difficulté à s’inscrire dans une démarche de réflexion et de restitution orale de leur travail
  • A plus long terme : Engager chaque élève dans une démarche de progrès, lui permettre d’être dans une meilleure confiance en soi et améliorer la qualité des expressions écrite et orale
  • Permettre à l’élève en difficulté de reprendre confiance en lui
  • Familiariser les élèves avec des problématiques sociétales et artistiques
  • Favoriser les pratiques d’échanges entre élèves sur des sujets artistiques.

Faire rayonner la Légion d'honneur par des actions auprès des collégiens de 3ème

Amener un public peu averti à découvrir et à apprécier la SMLH et les actions de ses légionnaires en faisant vivre chaque année un concours ouvert aux collégiens sur une thématique élaborée en lien étroit avec les équipes enseignantes et les élus locaux.

 

Les objectifs :

-  Donner, au plan local, un coup de projecteur sur le comité de Rochefort et sur l’action de ses légionnaires ;

-  Amener les enseignants des collèges, les élèves et leurs parents à rencontrer et à apprécier la SMLH et les membres du comité ;

-  Mettre en situation des élèves de 3ème en leur proposant de :

  • réaliser une œuvre artistique soumise à des consignes (respect du format –triptyque A4, et de la forme –dessins, slogans, reproductions …) ;
  • présenter oralement devant les membres du comité, les enseignants des collèges, les parents d’élèves et les élus locaux leur œuvre et expliciter les choix opérés dans la réalisation.

Concrétise ton projet d'Avenir !

Le « Prix Légion d’honneur, Comité de l’Hurepoix »  est une démarche d’aide de jeunes lycéens méritants et boursiers dans la concrétisation de leur projet d’avenir.

Fondé sur la volonté partagée de la donatrice madame Yvonne Fleury, chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur,  et des membres du bureau du Comité de l’Hurepoix, il consiste en une aide financière  auprès de la jeunesse méritante alliée à la reconnaissance des valeurs de la légion d’honneur et du lien intergénérationnel.

 

Objectifs visés

-Aider, par un don financier, un jeune lycéen de terminales méritant,  boursier, habitant une des villes du Comité de l’Hurepoix dans la concrétisation de son projet d’études supérieures ou son entrée dans la vie professionnelle ou son engagement citoyen.

-Honorer la mémoire de la donatrice (Madame Yvonne Fleury) en se fondant sur l’exemplarité de son engagement durant la seconde guerre mondiale.

-Promouvoir par ce prix, les liens intergénérationnels et les valeurs de la Légion d’honneur auprès des élèves sélectionnés et de leurs condisciples.

 

 Bénéficiaires

Créé en 2018 au sein du Lycée d’enseignement général Jean-Baptiste  Corot à Savigny sur    Orge, ce prix a été étendu en 2019  au Lycée professionnel Jean Perrin à Longjumeau. 

La labellisation est demandée pour l’année scolaire 2019-2020 pour le  « Prix Légion d’honneur, Comité de l’Hurepoix »  sur chacun des deux lycées JB Corot et Jean Perrin.

Ces deux lycées sont sur le territoire du Comité du Hurepoix.

 Il y a un attributaire du prix pour chacun de ces deux établissements.

 

Lieu de réalisation et partenariat

Une convention a été établie et signée par les proviseurs de chacun des deux lycées fixant les objectifs du prix et les règles de sélection des candidats.

La sélection des candidats est réalisée par les équipes éducatives au sein de chacun des deux lycées.

 Le comité de l’Hurepoix a institué de son côté un jury composé de trois à quatre de ses membres, jury qui attribue chacun des deux prix. 

La démarche est donc effectuée en partenariat avec l’Education nationale.

Partenariat Républicain entre la SMLH31 et le conseil municipal des Enfants de Toulouse

Depuis 5 ans, sous couvert de l’inspection académique, la société des membres de la Légion d’honneur et la ville de Toulouse sont liées par convention pour sensibiliser un maximum d’éléves du cycle III aux valeurs républicaines et au devoir de mémoire (séances d’éducation à
la citoyenneté).
Suite à une réflexion commune, partant d’une volonté partagée d’étendre à l’ensemble de la ville
les actions plébiscitées du comité Toulouse Nord (2500 élèves sensibilisés par an depuis 10 ans), l’idée d’une extension de ce partenariat avec le Conseil Municipal des Enfants (CME) est retenue avec un double objectif :
- Sensibiliser de manière complémentaire et plus approfondie le CME aux valeurs transmises lors des séances d’éducation à la citoyenneté, ceci en totale cohérence avec le cadre de ce projet éducatif municipal détaillé en annexe 1.
- Cibler ce CME emblématique et représentatif pour servir de caisse de résonance en termes d’image, de crédibilité et de notoriété. Afin de mieux informer et de convaincre toutes les
écoles de Toulouse et pas seulement celles des quartiers nord, chaque conseiller sera nommé « ambassadeur » de ces séances d’éducation à la citoyenneté pour sa propre école.
En contrepartie de cette extension attendue, et en complément de cette sensibilisation à la citoyenneté adaptée à son niveau élevé en la matière, le CME 2019/2021 bénéficiera
par moitié, à chacune des 2 années de son mandat, de l’organisation de « journées citoyennes » à Paris ci-après détaillées.
Cette action très emblématique et médiatique pourra inscrire sa conclusion en 2021 dans le cadre de la célébration du centenaire de la SMLH à Toulouse et, peut-être, à Paris.
Pour sceller ce partenariat inédit, et l’inscrire dans la durée, ce conseil municipal des enfants sera officiellement doté d’un drapeau de tradition à son effigie avec la devise de la SMLH (HONNEUR – PATRIE - SOLIDARITE) brodée en lettres d’or selon le modèle proposé en annexe 2. Cet emblème sera remis pour la première fois à l’orgasion de la cérémonie de signature du partenariat, puis tous les deux ans à l’orgasion des cérémonies d’investiture des conseils à venir.

Les Cadets de la Mémoire

Depuis octobre 2017, le 1er régiment de tirailleurs d’Épinal participe, en partenariat avec l’Education Nationale, au programme « Cadets de la défense ». Le régiment encadre ces jeunes durant 15 demi-journées durant l’année scolaire et sur différents items. Après échanges et rencontre avec le Président de la SMLH de la section des Vosges, le Colonel VOUILLOUX, Chef de Corps du 1er RTir a accepté de faire intervenir le Président de la SMLH pour un exposé sur la Légion d’Honneur et sur la SMLH. Au-delà de cette intervention devant les jeunes recrues, le Président de la Section des Vosges a décidé de prolonger la présentation de la LH sur un fait concret de devoir de mémoire. La SMLH des Vosges vient de parrainer la tombe d’un soldat américain enterré au cimetière du Quéquement (88). Un sablage aura lieu au printemps 2020 et les Cadets de la Défense ainsi qu’une classe d’un lycée de la ville d’Epinal y seront associés.

SAJE et la sagesse de nos compagnons !

Au travers de ce projet porté par un de ses Membres, la SMLH Section Madagascar souhaite mettre les talents présents dans ses rangs (anciens membres de gouvernements ou de la haute administration, élus, académicien, militaires, universitaires, médecins, ecclésiastiques, chercheurs, juristes, diplomates,….malgaches et français), à la disposition des jeunes préparant malgaches et étrangers présents dans  la grande île, ainsi qu’à la disposition de projets éducatifs et culturels. Ce projet innovant tant dans sa forme que son essence est une première à Madagascar et a déjà donné de beaux fruits : admission des bacheliers dans les différentes écoles de Science Po en France pour la prochaine rentrée universitaire.

Participer à la solidarité nationale en enseignant les gestes qui sauvent

Ce projet a été initié en 2013 par le comité de la SMLH de Créteil-Bonneuil en synergie avec la Présidente du CFS (secteur : Créteil, Nogent, Le Perreux et Bry-sur-Marne) qui est également Vice-Présidente de notre comité. Cette action reconnue comme « grande cause nationale » en septembre 2016 à la suite des événements tragiques survenus en novembre 2015 à Paris, s’inscrit tout naturellement dans les valeurs portées par la SMLH.

Cette action consiste à organiser et dispenser d’une manière pérenne des cours d’initiation et de secourisme de 1er niveau (PSC1) aux profits des habitants du Val de Marne (Cristoliens, Bonneuillois, Perreuxiens, Nogentais, Boisséens, etc.).

Apprendre le geste qui sauve est aujourd’hui un acte citoyen. Chacun d’entre nous peut devenir un maillon de la chaîne de secours en portant assistance en toute circonstance et en tous lieux, à des victimes atteintes physiquement et/ou psychologiquement. D’une manière désintéressée, mais avec conviction nous devons être en capacité de protéger, alerter et enfin de secourir une victime qui s’étouffe, qui présente une blessure, qui est victime d’un malaise ou d’un arrêt cardiaque. Quel que soit le cas de figure, nous devons être en capacité d’agir rapidement et pour cela, il faut connaître les gestes de premiers secours.

MIVAOTRA et l'émancipation des enfants de la rue par l'éducation de base

L’Association Mivaotra partenaire de Madagascar a été créée le 14 juin 2011. Elle est enregistrée sous le numéro W643005122 à la Préfecture de l’AUDE (11 000) France.

Il faut obtenir des aides financières ou un label « Honneur en Action » pour compléter l’installation d’un dispositif solaire d’alimentation électrique.

Il s’agit d’améliorer la situation de 272 enfants des rues du quartier d’Antohomadinika. Depuis 13 ans nous aidons ces enfants en situation de détresse :

  • Mères célibataires avec de nombreux enfants de pères différents.
  • Mères lavandières ou prostituées ou les deux, vivant au jour le jour selon la quantité de linge à laver (1000 à 5000 Ariary – 500 Ar la « passe »)
  • Supportant mal leurs situations, elles ont tendance à boire.
  • Elles logent dans des taudis faits de bois de récupération dont le toit est en tôle ou en plastique.
  • Les enfants sont témoins des passes de leurs mères. ……

La jeunesse du Lycée Raombana et ses loisirs culturels : La Bibliothèque en marche !

La bibliothèque Raombana entre dans l’extension du lycée Raombana et permettra aux jeunes gens d’avoir le loisir de profiter des installations qui ont été financées par les différents   partenaires du projet. Ce projet a vu le jour depuis une dizaine d’années, par la construction d’un CEG puis d’un Lycée. 

Cette heureuse initiative revient au couple RANJEVA , le General  Marcel RANJEVA , président de la SMLH Madagascar et de son épouse médecin, Boda, présidente du conseil d’administration de l’établissement. 

La jeunesse pourra ainsi profiter de son temps de loisirs pour venir se cultiver, lire et s’initier à l’informatique, lui donnant ainsi la possibilité de parfaire les études  académiques du lycée.

Objectif : 570 élèves auront la possibilité de profiter des livres, ordinateurs et tablettes, mis a leur disposition dans cette bibliothèque attenante au lycée Raombana, situé dans la commune rurale d’Anosy Avaratra.  

 

Activités mises en place à ce jour :

A)   Un compagnon de la LH, le père Pedro, a contribué à l’acheminement de 1600 livres, offerts par Planète Urgence.

B)   l’UNESCO a contribué à la formation des bibliothécaires 

C)   l’association GINKHO, partenaire de Planète Urgence, a envoyé des missionnaires pour donner des cours de français et de service civique. 

D)   Récemment le lycée a reçu de la fondation ORANGE cinquante tablettes, 

E)    la commune a fait un don de deux ordinateurs, le couple RANJEVA de six ordinateurs,

F)    la société Europaints a fourni la peinture 

G)   la construction du local s’est élevée à  2500 euros, financée par le couple RANJEVA. 

Le Général RANJEVA, s’engage à continuer les travaux de développement durable   selon un planning prévisionnel, soutenu par le ministère de l’éducation, dans son plan national pour l’éducation : formation continue des élèves, contrôle des résultats (BEPC, BAC..) et discussion avec les enseignants pour l’amélioration des résultats. 

L'Apprentissage 974 à l'Honneur

La SMLH/Réunion a engagé un partenariat avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Réunion et plus précisément la Direction de la Formation et les 5 centres de Formation de l’URMA/Réunion.

Le but est de valoriser les valeurs civiques et citoyennes, dans la Formation des Etudiants, comme bases de la réussite de la relation Apprenti –Maître d’Apprentissage- Entreprise, en s’appuyant sur l’expérience et la notoriété de la « Légion d’Honneur »  dans une triple valorisation :

- valorisationdu tissu social jeune en récompensant des « Apprentis » particulièrement méritants avec une remise d’un prix intitulé : « L’Apprentissage 974 à l’Honneur »,

- valorisationde la formation en soulignant le rôle des Maîtres d’Apprentissage,

- valorisationdu tissus économique en reconnaissant la valeur de petites et moyennes entreprises réunionnaises.

Victoires de l'Apprentissage

Partenaire du CFA interprofessionnel régional (840 apprentis) depuis 2ans, notre projet va s’enrichir en 2020  avec le CEFOBAT, CFA régional du bâtiment. Deux axes de travail ont été retenus en concertation avec les deux directions :

- Primer des « chefs d’œuvres «  qui mettent en exergue des valeurs citoyennes. EX ; un repas confectionné avec 0 plastique ;   la confection d’une borne de chargement électrique pour véhicules… etc

- Primer des parcours atypiques : Ex : reconversions professionnelles ; parcours de femmes dans les métiers du batiment…etc

- A partir de leurs propres réalisations, faire prendre conscience à ces jeunes qui ont souvent eu un parcours cahotique, des valeurs universelles qui sont les nôtres  les aider à se les approprier

- Contribuer au rayonnement de l’ordre

Les équipes pédagogiques sélectionneront des jeunes qui constitueront un dossier individuel sur leur parcours ou sur leur « chef d’œuvre ». Ces dossiers seront examinés par un jury composé de légionnaires. Les critères d’évaluation seront définis en concertation.

Les galets du Rhône

Il s’agit d’un Prix franco-Suisse qui se déroule chaque année alternativement en France et en Suisse, avec pour symbole fort d’identification le Rhône.

 

Destiné aux jeunes de moins de 30 ans, étudiant et travaillant dans les territoires traversés par le fleuve roi, du Valais en passant par Vaud et Genève, puis Auvergne Rhônes-Alpes, Occitanie et Paca.

 

Dès son origine, ce Prix, non limité aux start-up, s’est voulu résolument tourné vers les jeunes, invités à transmettre au jury un rapport de stage, un mémoire, dans le cadre d’un cursus universitaire, une thèse de doctorat, un projet ou une réalisation.

 

Dans chaque dossier, le jury va rechercher les valeurs qui sont à la base du prix « Les galets du Rhône » : l’éthique, l’environnement, la culture, l’ouverture vers l’entreprise et la société civile.

 

Les valeurs que doivent manifester les jeunes dans leurs dossiers de candidature sont proches de celles incarnées par notre ordre. Notre partenariat avec l’Université Savoie Mont-Blanc et sa Fondation permettra d’être présent auprès de la jeunesse trop souvent ignorante ou éloignée de notre institution.

Autres Editions :
2019
 
71. Remise de l'insigne d'officier de la Légion d'honneur à Gilbert Chasserot

A l’occasion de la réunion conviviale de début d’année du comité Creusot-Montceau, le général Yves Conchaudron, président du comité de Louhans, a remis au gendarme Gilbert Chasserot ... >

Remise des prix de L'Honneur en action 2019

Le 6 février, l'amiral Alain Coldefy, président, a remis les prix de L'Honneur en action, à l'Institution nationale des Invalides ... >

31. Séminaire de cohésion

Ils étaient 42, venus des 12 comités de Haute-Garonne, pour participer à un séminaire inédit à Saint Gaudens. Le but était de mettre la section en ordre de marche en ce début de mandat. ... >

27. Remise de diplôme d’honneur à des gendarmes volontaires

Le 20 janvier 2020, la section a remis deux diplômes d’honneur et la médaille de la SMLH a deux gendarmes volontaires dans l’enceinte de la Caserne Amey, à Evreux, lors de la cérémonie des couleurs du Groupement de gendarmerie de l’Eure.... >

13. Remise de la Légion d’honneur

Le 3 février 2020, Pierre  Dartout, préfet de la Région PACA, préfet de la zone de Défense et de Sécurité Sud et préfet des Bouches-du-Rhône a remis la Légion d’honneur à Michel Chpilevsky, sous-préfet d’Arles, et Jean- Marc Sénateur, sous-préfet d’Istres. ... >

76. Michel Auger décoré à l’hôpital

Le 2 février 2020, la sénatrice honoraire, Annick Bocande, officier de la Légion d’honneur et vice-présidente de la SMLH 76, est venue décorer Michel Auger, actuellement hospitalisé, de la croix d’officier de la Légion d’honneur.... >

85. Exposition « Mélusine, secrets d’une fée »

Le 14 janvier 2020, une vingtaine d’adhérents de la section a pu visiter l’exposition « Mélusine, secrets d’une fée » à l’Historial de la Vendée. ... >

66. Casimir Zacharewicz chevalier de la Légion d’honneur

Le 31 janvier 2020, au foyer François Tané, lors de l’assemblée générale de la section locale des Anciens combattants (ACPG-CATM-OPEX), Casimir Zacharewicz a été nommé chevalier de la Légion d’honneur.... >

33. François Biasotto chevalier de la Légion d’honneur

C’est dans la salle des fêtes communale de Saint-Mariens au Nord de la Gironde, que, le 30 janvier 2020, le colonel André Dulou a remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à François Biasotto.... >

27. Assemblée annuelle du comité d’Evreux Pays d’Eure, d’Avre et d’Iton

Elle s’est tenue le 30 janvier aux « Jardins de Joséphine » à Evreux. En ouverture, Anne-Marie Coffi, directrice de l’ONAC/VG de l’Eure, a présenté les droits des titulaires de la carte du combattant et de leurs veuves.... >

36. Inauguration d’un rond-point de la Légion d’honneur

A l’initiative de Bernard Gagnepain, président du comité d’Issoudun, André Laignel, maire d’Issoudun, a inauguré le 25 janvier 2020 le rond-point de la Légion d’honneur à l’intersection de la route de Bourges et de la Nationale 151. ... >


Nous sommes le 21-02-2020 et il est 09:25 - V2